▼ Mois
▼ Auteur-s
▼ Programme
▼ Catégorie
 

Elizabeth Povinelli : « The Rise of Extimate Aesthetics »

[Paris • France]

 

« L’essor des esthétiques de l’extimité » s’ouvre sur l’ouvrage de Frantz Fanon Les Damnés de la Terre — colonisés, défavorisés, noirs et métissés, ce sont les Indigènes et les autres qui cheminent à travers les écueils toxiques du risque vital, avançant du mieux qu’ils peuvent malgré un travail qui ne paie pas et des domiciles qui ne peuvent pas être habités, des marais qui ne peuvent pas être prolongés ni vidés — en vue de ré-examiner le concept du cultuel dans la théorie esthétique et la fonction de l’art dans les philosophies occidentales de la vérité. Faisant office de conclusion à la discussion autour des politiques et des arts à la lumière de la terre toxique, « L’essor des esthétiques de l’extimité » défend que ce dont nous avons besoin n’est pas d’une nouvelle valeur de l’art, de l’esthétique et des artistes, mais d’un compte-rendu examinant comment ces trois domaines contribueront à la maintenance et à l’extension d’une politique de souveraineté toxique captivante, et comment la nouvelle forme d’esthétique de l’extimité pourrait alors émerger en son sein tout en s’y opposant.

 

Elizabeth Povinelli est professeure d’anthropologie à l’université Columbia de New York. Ses écrits portent sur le développement d’une théorie critique du libéralisme tardif en faveur d’une anthropologie de l’autremode principalement formée par les traditions du pragmatisme américain et de la théorie immanente continentale, et inscrite dans la circulation des valeurs, matérialités, et socialités. Cette théorie potentielle s’est déroulée grâce à une relation durable et entretenue avec des collègues autochtones du nord d’Australie et à travers cinq livres, de nombreux ouvrages et quatre films avec le Karrabing Film Collective. 

Conférence enregistré dans le cadre d'une série de rencontres avec Elizabeth Povinelli, organisé par Université Paris 1 – Ecole des arts de la Sorbonne. Enregistré le 20 mars 2018 au Reid Hall – Columbia Center à Paris.