— Fortement attachée aux formes de l'oralité dans l'art, l'Antenne Relectures est un espace d'expérimentation pour des pratiques live dans les écoles d'art : pratique du son et formes hybrides intégrant la musique, la parole, la performance. Tout en nourrissant le temps fort annuel du Festival Relectures fin septembre à (...) — Fortement attachée aux formes de l'oralité dans l'art, l'Antenne Relectures est un espace d'expérimentation pour des pratiques live dans les écoles d'art : pratique du son et formes hybrides intégrant la musique, la parole, la performance. Tout en nourrissant le temps fort annuel du Festival Relectures fin septembre à l'Espace Khiasma, des workshops et des soirées de présentations publiques alimenteront la R22 Tout-Monde des productions de performances, de pièces sonores, d'émissions radio, de masterclass avec des auteurs et autres artistes.
▼ Mois
▼ Auteur-s
 

[Saint-Denis • France]

 

Sous-sol, une pièce sonore conçue par les étudiants M1 du Master de création littéraire de l’université Paris 8.
Au mois de novembre 2016, les étudiants ont été invités à écrire avec et autour de l’exposition Habiter le campement qui se tenait dans les sous-sols du Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis.
Ils ont décidé de faire eux-mêmes l’expérience du campement en restant toute une nuit dans le théâtre. Durant cette longue nuit, ils ont fait des rondes successives afin de prendre soin les uns les autres, de dormir alternativement et d’écrire un texte collectif.
Ce texte a été enregistré dans le studio de Sébastien Trouvé qui lui a donné sa texture sonore et musicale.

Atelier animé par Olivia Rosenthal.
Merci aux intervenants, François Lorin, Fiona Meadows, Jean Bellorini, Claire Lecadet, Marion Canelas et Thierry Thieû Niang.
Merci à toute l’équipe du TGP qui a accueilli les étudiants dans ses murs jour et nuit.

Enregistrement et création sonore: Sébastien Trouvé
avec les voix de : Stéphanie Arc, Nicolas Attal, Perrine Baron, Camille Bonvalet, Caroline Boulord, Allan Deneuville, Leïla Dijoux, Millie Duyé, Mathilde Forget, Valérian Guillaume, Anna Mezey, Arthur Petin, Samuel Poisson-Quinton, Lucie Rico, Woosung Sohn, Anne-Lise Solanilla, Alexandra Sollogoub, Stéphanie Vivier, Guillaume Wavelet.

Morceaux de vie

[Paris IIIè • France]

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, l’actrice Garance Clavel nous a lu « Morceaux de vie » le parcours de vie d’une femme établi par Frank Smith dans le cadre de sa résidence d’écriture à l’Espace Khiasma et aux Archives nationales (France) (Pierrefitte-sur-Seine) en 2014-2015.

« Dans l’écriture, il n’y va pas de la manifestation ou de l’exaltation du geste d’écrire ; il ne s’agit pas de l’épinglage d’un sujet dans un langage ; il est question de l’ouverture d’un espace où le sujet écrivant ne cesse de disparaître » , dit Michel Foucault, au cours d’une conférence consacrée à la notion d’auteur en 1970 à l’université de Buffalo, New York.
Je ne suis pas l’auteur des lignes que Garance Clavel va vous lire. A la limite, je ne les ai pas écrites, elles se sont écrites. Quelqu’un a parlé, et je dis qu’importe que quelqu’un ait parlé.

Lecture : Garance Clavel
Commentaire : Frank Smith
Mix : Mathis Berchery

«Publier Tarnac» | Master création littéraire Paris 8

[Les Lilas • France]

 

« This is a dangerous book! », s’inquiétait Glenn Beck sur Fox News lors de la parution aux États-Unis de l’ouvrage du Comité invisible, L’Insurrection qui vient (2007, La Fabrique éditions). Du 23 au 26 janvier, les étudiants du Master de création littéraire de l’Université Paris 8 Saint-Denis ont occupé l’Espace Khiasma le temps d’un workshop. Avec comme point de départ le nom de Tarnac, ils se sont employés à penser les fictions politiques, à réfléchir le rôle et le place des media dans l’information, dans la non-information, dans la contre-information, imaginer aussi comment s’en emparer, la retourner, se l’approprier pour fabriquer une place neuve et commune, constituer des imaginaires littéraires, poétiques et critiques.

Et c’est lors d’une première soirée d’ouverture publique du programme Plateforme 2017 à Khiasma que les étudiants ont rendu compte de leurs productions, de leurs fictions et scénarisations, de leurs lectures et créations vidéos: de l’affaire Jean Petit (https://www.youtube.com/watch?v=HrCYQmMi0bI) au journal L’Immonde (www.journal-limmonde.tumblr.com), d’un ciné-poème (https://www.youtube.com/watch?v=MGuWcNhKaP0) à la réappropriation documentaire, ce sont des propositions diverses et richement collectives qui ont rythmé ce temps de rencontre et d’échange, autour d’un buffet libanais.

 

http://www.khiasma.net/rdv/publier-tarnac/

 

Enregistré à l'Espace Khiasma le 03 mars 2017
Réalisation : Esther Poryles