Pendant plusieurs mois, l’artiste Hélène Cœur a exploré le quartier des Fougères (Paris 20e) et rencontré ses habitants. À partir de sa pratique du son, elle leur a lancé une invitation : celle de prendre le temps ensemble d'évoquer le temps. Petites histoires ou grande Histoire du quartier, réelles ou fantasmées, événements actuels (...)Pendant plusieurs mois, l’artiste Hélène Cœur a exploré le quartier des Fougères (Paris 20e) et rencontré ses habitants. À partir de sa pratique du son, elle leur a lancé une invitation : celle de prendre le temps ensemble d'évoquer le temps. Petites histoires ou grande Histoire du quartier, réelles ou fantasmées, événements actuels ou projections dans le futur, chacun a été libre d'évoquer le quartier à sa manière.
▼ Mois
▼ Auteur-s
 

[Paris • France]
Parler du rôle de l’école publique rue Léon Frapié, ou : du bon usage (politique) de la toponymie !

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps, production Espace Khiasma

Une transcription traduite en anglais et en arabe sera très prochainement disponible sur le site

[Paris • France]
Le quartier des Fougères est « un monde très simple, mais c’est moi qui le voit selon ma façon ». Un monde où le bruit du périphérique se fait oublier comme celui de la mer, et peut même servir de baromètre, où le quotidien se transforme en petites histoires, où « je peux sortir la vie d’un arbre mort » « car j’ai de chaque chose extrait la quintessence, tu m’as donné ta boue et j’en ai fait de l’or » (Charles Baudelaire).

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps, production Espace Khiasma

Une transcription traduite en anglais et en arabe sera très prochainement disponible sur le site

[Paris • France]
« La vie champêtre fait irruption dans la ville, une chèvre entre dans un appartement, au rez-de-chaussée d’un HLM de la rue le Vau, on compte les étoiles filantes les soirs d’été, et on refait le monde au petit matin, après le bal, sur la Zone. » (Hélène Cœur)

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps, production Espace Khiasma

Une transcription traduite en anglais et en arabe sera très prochainement disponible sur le site

[Paris • France]
« J’ai été frappée par ce que cette « Zone » porte d’imaginaire, de légendes : interlope, champêtre, de bric et de broc, floue, à la limite de… en bordure… terrain vague. » (Hélène Cœur)

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps, production Espace Khiasma

Une transcription traduite en anglais et en arabe sera très prochainement disponible sur le site