www.musee-commun.org — Ouvert à tous, le Musée Commun est un musée d’un genre nouveau, conçu avec et pour les habitants, un lieu pour se rencontrer, débattre, découvrir, jouer et inventer ensemble des collections. Il est également pensé comme un espace collaboratif pour tous ceux qui œuvrent dans le quartier Saint-Blaise et ses environs. Venez participer à (...)www.musee-commun.org — Ouvert à tous, le Musée Commun est un musée d’un genre nouveau, conçu avec et pour les habitants, un lieu pour se rencontrer, débattre, découvrir, jouer et inventer ensemble des collections. Il est également pensé comme un espace collaboratif pour tous ceux qui œuvrent dans le quartier Saint-Blaise et ses environs. Venez participer à des ateliers avec des artistes, découvrir un programme de films documentaires, de débats, de cinéma et de contes pour les enfants. Au fil de ces rencontres, c’est avec vous que le musée s’inventera.
▼ Mois
▼ Auteur-s
 

[Paris • France]
Cécile et Minh Tam se sont rencontrées lors d’un vide grenier dans le quartier, alors que je recrutais des chanteurs pour ma collecte. Elles ont décidé de chanter ensemble, Minh Tam écoutait la variété française quand elle était enfant. Elles ont travaillé une version bilingue de « Viens m’embrasser » de Julio Iglesias, elles ont trouvé une version sur youtube, par une chanteuse vietnamienne au succès international, elles s’amusent des décors du clip qu’elles ont sous les yeux.

Réalisé par Hélène Cœur au Musée Commun, dans le cadre du projet « Chantez vous », une collecte de chansons et réalisation de portraits chantés, dans le territoire de Saint-Blaise

Une transcription traduite en anglais et en arabe sera très prochainement disponible sur le site

[Paris • France]
Pour enterrer les amours mortes, il vaut mieux choisir un joli cimetière !

Réalisé par Hélène Cœur au Musée Commun, dans le cadre du projet « Chantez vous », une collecte de chansons et réalisation de portraits chantés, dans le territoire de Saint-Blaise

Une transcription traduite en anglais et en arabe sera très prochainement disponible sur le site

[Paris • France]
Enfilez votre manteau, la poésie de Baz cisaille dans le blizzard le portrait d’un amour perdu. A cette époque, l’hiver était joyeux, car c’est là qu’il l’attendait.

Réalisé par Hélène Cœur au Musée Commun, dans le cadre du projet « Chantez vous », une collecte de chansons et réalisation de portraits chantés, dans le territoire de Saint-Blaise

Une transcription traduite en anglais et en arabe sera très prochainement disponible sur le site

La très bouleversante confession de l’homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la Terre ait porté

[Paris • France]
Se coulant dans le registre épique d’une chanson de geste en vers libres et rythmés, le flux de conscience logorrhéique de La très bouleversante confession… émane de vingt-trois cerveaux galvanisés par le stress et l’excitation : ceux des membres du commando de Navy Seals — les forces spéciales de la marine américaine — pendant le raid visant à abattre « le plus grand fils de pute que la terre ait jamais porté », « la star numéro Un du mal », a.k.a Oussama Ben Laden.
Steve, Joss, Ryan… : héros « dont les prénoms ont été modifiés », mais qui ne purent pourtant se résoudre à l’anonymat auquel les condamnait l’accord de non-divulgation d’informations qu’ils avaient signé. Pas moins de six versions différentes de la mort du chef d’Al Quaida furent ainsi livrées à la presse, et des informations monnayées à des scénaristes de films et des concepteurs de jeux vidéo.
Usant de ce matériau dans une démarche comparable à celle de Reznikoff, Emmanuel Adely forge avec humour une langue pour dire l’héroïsme gonflé au vide de cette guerre sans honneur et charriant avec elle, comme une variation contemporaine de l’épithète homérique, tous les clichés générés par son traitement médiatico-hollywoodien. Pour RELECTURES, a été faite une lecture intégrale de cette épopée, tandis que David Haddad en a improvisé les mondes sonores…

Enregistré au Musée Commun le dimanche 5 octobre 2014, dans le cadre du festival Relectures 15

Une transcription traduite en arabe sera très prochainement disponible sur le site

[Paris • France]
La performance : un art éphémère qui ne subsiste que par les traces « documentaires » qu’il laisse (photographies, captations sonores ou vidéos, résultats d’actions, témoignages…) et par sa faculté à générer des récits. Le document : l’un des vecteurs matériels de la pensée humaine, ayant valeur explicative, descriptive ou bien de preuve, et nécessitant d’être interprété, mis en lien, réactivé. Cette tension réciproque – documenter la performance/performer le document –, sur laquelle s’exprimeront les commissaires d’exposition Guillaume Désange et Olivier Marboeuf, est au centre du nouveau projet du Musée Commun : La Réserve. Fonds documentaire et archive vivante, basée sur un principe de donation, elle  vise à rendre accessible des processus de travail et des expériences qui ne le sont aujourd’hui que par leur documentation ou leur récit.

Enregistré au Musée Commun le samedi 4 octobre 2014, dans le cadre du festival Relectures 15

Une transcription traduite en arabe sera très prochainement disponible sur le site

Till R. raconte ses voyages et ceux des autres

[Paris • France] 
RELECTURES ayant souhaité fêter la sortie, courant octobre, d’À propos de quelques points dans l’espace aux éditions Al Dante, Till Roeskens nous propose de retraverser avec lui vingt-cinq ans de voyages, d’explorations et de rencontres. À la façon dont ce livre — qui tient de l’autobiographie, du récit d’aventures, du manifeste et du catalogue raisonné — se propose d’en rassembler les traces, images et témoignages.

 

« Je voudrais tenter de relier entre eux quelques points de la surface terrestre qu’il m’a été donné de connaître, comme on tendrait des fils entre de petits drapeaux sur une carte. Fragments d’une carte possible de ma vie traversée par d’autres vies, assemblés ici non pour me trouver, mais pour comprendre où je me trouve – pour repartir de là. Désirant partager ce bout de route avec vous. »

Pour clore la soirée, Till Roeskens réactivera sa performance de 2002, Till R. raconte ses voyages et ceux des autres, une « conférence-diaporama, comme cela se fait au retour des grands voyages. Mais le voyage en question consistait à prendre le voyage des autres. Faire de l’autostop en continu, pendant deux jours une nuit, sans direction préétablie. Suivre chaque personne qui vous prend jusqu’à sa destination. Continuer droit devant. »

Enregistré au Musée Commun le mercredi 1er octobre 2014, dans le cadre du festival Relectures 15

Une transcription traduite en arabe sera très prochainement disponible sur le site

[Paris • France]
Puisque les chansons de la Commune sont un patrimoine (du) commun, tous ensemble au Grand Métingue du Métropolitain !

Réalisé par Hélène Cœur au Musée Commun, dans le cadre du projet « Chantez vous », une collecte de chansons et réalisation de portraits chantés, dans le territoire de Saint-Blaise

Une transcription traduite en anglais et en arabe sera très prochainement disponible sur le site

Chanter en chœur ? Une question de foi. Et de foule qui entre en échos avec une « soif d’idéal » qui « nourrit de l’intérieur »…

Réalisé par Hélène Cœur au Musée Commun, dans le cadre du projet « Chantez vous », une collecte de chansons et réalisation de portraits chantés, dans le territoire de Saint-Blaise

Une transcription traduite en anglais et en arabe sera très prochainement disponible sur le site

[Paris • France] 
Racines
: un morceau chanté en mandingue, la langue maternelle de Mo, avec un deuxième couplet en espagnol — entre Mexique et Sénégal, Racines, un morceau qui se chante en polyglotte !

Réalisé par Hélène Cœur au Musée Commun, dans le cadre du projet « Chantez vous », une collecte de chansons et réalisation de portraits chantés, dans le territoire de Saint- Blaise

Une transcription traduite en anglais et en arabe sera très prochainement disponible sur le site

Une chanson traditionnelle, une chanson retrouvée, une chanson historique : une histoire sur laquelle on a écrit un livre qu’on n’a pas lu, une tragédie qui parle « du marquis, sa femme et le roi », une façon de communiquer et de transmettre — un message que l’on fait passer en chantant !

Réalisé par Hélène Cœur au Musée Commun, dans le cadre du projet « Chantez vous », une collecte de chansons et réalisation de portraits chantés, dans le territoire de Saint-Blaise

Une transcription traduite en anglais et en arabe sera très prochainement disponible sur le site