lamaisondesfougeres.blogspot.fr — La Maison des Fougères est un nouvel espace de proximité situé dans le 20e arrondissement. Lieu d’information, de discussion, de rencontres, d’ateliers et d'activités culturelles, il est ouvert à tous et favorise les échanges. Cet espace convivial est une structure où les initiatives d’habitants ont leur place et sont (...)lamaisondesfougeres.blogspot.fr — La Maison des Fougères est un nouvel espace de proximité situé dans le 20e arrondissement. Lieu d’information, de discussion, de rencontres, d’ateliers et d'activités culturelles, il est ouvert à tous et favorise les échanges. Cet espace convivial est une structure où les initiatives d’habitants ont leur place et sont accompagnées par des professionnels.
▼ Mois
▼ Auteur-s
▼ Programme
 

[Paris XXe • France]

 

La Maison des Fougères a eu la chance d’accueillir Sarah de RAJE pour un atelier de création sonore « Made in Fougères » le 18, 19 et 20 octobre 2016. Cet atelier pour enfants a rassemblé une dizaine de jeunes enquêteurs en herbe, qui ont inventé des histoires autour de La Cabane Fleury en captant les sons alentours et en enregistrant leurs récits. À travers ce travail créatif, il s’agissait de capter la vie du square Fleury, tout cela en jouant et en se familiarisant avec les techniques radiophoniques.
Merci à Sarah et à la Cabane Fleury !

Participants : Matilde, Gabriel, Alexandre, Yousra, Boubakari, Tayra, Rahma, Wahel, Lina, Jezinho, Djimbala
Animé par : Sarah Haderbache

[Paris XXe • France]

 

La Maison des Fougères a eu la chance d’accueillir Sarah de RAJE pour un atelier de création sonore « Made in Fougères » le 18, 19 et 20 octobre 2016. Cet atelier pour enfants a rassemblé une dizaine de jeunes enquêteurs en herbe, qui ont inventé des histoires autour de La Cabane Fleury en captant les sons alentours et en enregistrant leurs récits. À travers ce travail créatif, il s’agissait de capter la vie du square Fleury, tout cela en jouant et en se familiarisant avec les techniques radiophoniques.
Merci à Sarah et à la Cabane Fleury !

Participants : Matilde, Gabriel, Alexandre, Yousra, Boubakari, Tayra, Rahma, Wahel, Lina, Jezinho, Djimbala
Animé par : Sarah Haderbache

[Paris XXe • France]

 

La Maison des Fougères a eu la chance d’accueillir Sarah de RAJE pour un atelier de création sonore « Made in Fougères » le 18, 19 et 20 octobre 2016. Cet atelier pour enfants a rassemblé une dizaine de jeunes enquêteurs en herbe, qui ont inventé des histoires autour de La Cabane Fleury en captant les sons alentours et en enregistrant leurs récits. À travers ce travail créatif, il s’agissait de capter la vie du square Fleury, tout cela en jouant et en se familiarisant avec les techniques radiophoniques.
Merci à Sarah et à la Cabane Fleury !

Participants : Matilde, Gabriel, Alexandre, Yousra, Boubakari, Tayra, Rahma, Wahel, Lina, Jezinho, Djimbala
Animé par : Sarah Haderbache

[Paris XXIe • France]

 

La Maison des Fougères a eu la chance d’accueillir Sarah de RAJE pour un atelier de création sonore « Made in Fougères » le 18, 19 et 20 octobre 2016. Cet atelier pour enfants a rassemblé une dizaine de jeunes enquêteurs en herbe, qui ont inventé des histoires autour de La Cabane Fleury en captant les sons alentours et en enregistrant leurs récits. À travers ce travail créatif, il s’agissait de capter la vie du square Fleury, tout cela en jouant et en se familiarisant avec les techniques radiophoniques.
Merci à Sarah et à la Cabane Fleury !

Participants : Matilde, Gabriel, Alexandre, Yousra, Boubakari, Tayra, Rahma, Wahel, Lina, Jezinho, Djimbala
Animé par : Sarah Haderbache

[Paris • France]

 

C’est quoi cet endroit ? Rencontre avec Valérie, l’une des personnes à l’origine du jardin partagé «Le Soulier des Fougères», aujourd’hui rebaptisé jardin «Frida Kahlo».

 

Pendant plusieurs mois, l’artiste Hélène Cœur a exploré le quartier des Fougères (Paris 20e) et rencontré ses habitants. À partir de sa pratique du son, elle leur a lancé une invitation : celle de prendre le temps ensemble d’évoquer le temps. Petites histoires ou grande Histoire du quartier, réelles ou fantasmées, événements actuels ou projections dans le futur, chacun a été libre d’évoquer le quartier à sa manière.

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps. Production : Espace Khiasma

[Paris • France]

 

Présentation polyphonique du square Emmanuel Fleury, proche de la Porte de Bagnolet. La parole aux jeunes.

 

Pendant plusieurs mois, l’artiste Hélène Cœur a exploré le quartier des Fougères (Paris 20e) et rencontré ses habitants. À partir de sa pratique du son, elle leur a lancé une invitation : celle de prendre le temps ensemble d’évoquer le temps. Petites histoires ou grande Histoire du quartier, réelles ou fantasmées, événements actuels ou projections dans le futur, chacun a été libre d’évoquer le quartier à sa manière.

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps. Production : Espace Khiasma

[Paris • France]

 

« Là, comme vous pouvez voir, il y a des jeunes, qui sont vraiment sympas ! » 

« Là, comme vous pouvez voir, il y a un frigo avec des roues accroché à quatre barres en bois »

 

Pendant plusieurs mois, l’artiste Hélène Cœur a exploré le quartier des Fougères (Paris 20e) et rencontré ses habitants. À partir de sa pratique du son, elle leur a lancé une invitation : celle de prendre le temps ensemble d’évoquer le temps. Petites histoires ou grande Histoire du quartier, réelles ou fantasmées, événements actuels ou projections dans le futur, chacun a été libre d’évoquer le quartier à sa manière.

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps. Production : Espace Khiasma

[Paris • France]

 

Cette promenade va vous emmener de la rue Noisy-le-Sec à la campagne à Paris. Embarquement immédiat ! 

 

Pendant plusieurs mois, l’artiste Hélène Cœur a exploré le quartier des Fougères (Paris 20e) et rencontré ses habitants. À partir de sa pratique du son, elle leur a lancé une invitation : celle de prendre le temps ensemble d’évoquer le temps. Petites histoires ou grande Histoire du quartier, réelles ou fantasmées, événements actuels ou projections dans le futur, chacun a été libre d’évoquer le quartier à sa manière.

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps. Production : Espace Khiasma

[Paris • France]

 

Échos, voix et témoins des Fougères.

 

Pendant plusieurs mois, l’artiste Hélène Cœur a exploré le quartier des Fougères (Paris 20e) et rencontré ses habitants. À partir de sa pratique du son, elle leur a lancé une invitation : celle de prendre le temps ensemble d’évoquer le temps. Petites histoires ou grande Histoire du quartier, réelles ou fantasmées, événements actuels ou projections dans le futur, chacun a été libre d’évoquer le quartier à sa manière.

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps. Production : Espace Khiasma

[Paris • France]

 

«Je suis une fille du quartier, j’ai bientôt 17 ans et j’ai grandi ici.» Témoins des Fougères, regards situés et perspectives juvéniles. 

 

Pendant plusieurs mois, l’artiste Hélène Cœur a exploré le quartier des Fougères (Paris 20e) et rencontré ses habitants. À partir de sa pratique du son, elle leur a lancé une invitation : celle de prendre le temps ensemble d’évoquer le temps. Petites histoires ou grande Histoire du quartier, réelles ou fantasmées, événements actuels ou projections dans le futur, chacun a été libre d’évoquer le quartier à sa manière.

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps. Production : Espace Khiasma

[Paris • France]

 

Un petit coin de Paradis, calme et paisible. Qui aurait cru que ce parc se situe au dessus du boulevard périphérique !

 

Pendant plusieurs mois, l’artiste Hélène Cœur a exploré le quartier des Fougères (Paris 20e) et rencontré ses habitants. À partir de sa pratique du son, elle leur a lancé une invitation : celle de prendre le temps ensemble d’évoquer le temps. Petites histoires ou grande Histoire du quartier, réelles ou fantasmées, événements actuels ou projections dans le futur, chacun a été libre d’évoquer le quartier à sa manière.

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps. Production : Espace Khiasma

[Paris • France]

 

Lorsqu’une habitante passionnée d’arbres s’installe dans le quartier des Fougères, cela donne un herbier riche et fourni !

 

Pendant plusieurs mois, l’artiste Hélène Cœur a exploré le quartier des Fougères (Paris 20e) et rencontré ses habitants. À partir de sa pratique du son, elle leur a lancé une invitation : celle de prendre le temps ensemble d’évoquer le temps. Petites histoires ou grande Histoire du quartier, réelles ou fantasmées, événements actuels ou projections dans le futur, chacun a été libre d’évoquer le quartier à sa manière.

 

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps. Production : Espace Khiasma

[Paris • France]

 

Parler du rôle de l’école publique rue Léon Frapié, ou : du bon usage (politique) de la toponymie !

 

Pendant plusieurs mois, l’artiste Hélène Cœur a exploré le quartier des Fougères (Paris 20e) et rencontré ses habitants. À partir de sa pratique du son, elle leur a lancé une invitation : celle de prendre le temps ensemble d’évoquer le temps. Petites histoires ou grande Histoire du quartier, réelles ou fantasmées, événements actuels ou projections dans le futur, chacun a été libre d’évoquer le quartier à sa manière.

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps. Production : Espace Khiasma

[Paris • France]

 

Le quartier des Fougères est « un monde très simple, mais c’est moi qui le voit selon ma façon ». Un monde où le bruit du périphérique se fait oublier comme celui de la mer, et peut même servir de baromètre, où le quotidien se transforme en petites histoires, où « je peux sortir la vie d’un arbre mort » « car j’ai de chaque chose extrait la quintessence, tu m’as donné ta boue et j’en ai fait de l’or » (Charles Baudelaire).

 

Pendant plusieurs mois, l’artiste Hélène Cœur a exploré le quartier des Fougères (Paris 20e) et rencontré ses habitants. À partir de sa pratique du son, elle leur a lancé une invitation : celle de prendre le temps ensemble d’évoquer le temps. Petites histoires ou grande Histoire du quartier, réelles ou fantasmées, événements actuels ou projections dans le futur, chacun a été libre d’évoquer le quartier à sa manière.

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps, production Espace Khiasma

Une transcription traduite en anglais et en arabe sera très prochainement disponible sur le site

[Paris • France]

 

« La vie champêtre fait irruption dans la ville, une chèvre entre dans un appartement, au rez-de-chaussée d’un HLM de la rue le Vau, on compte les étoiles filantes les soirs d’été, et on refait le monde au petit matin, après le bal, sur la Zone. » (Hélène Cœur)

 

Pendant plusieurs mois, l’artiste Hélène Cœur a exploré le quartier des Fougères (Paris 20e) et rencontré ses habitants. À partir de sa pratique du son, elle leur a lancé une invitation : celle de prendre le temps ensemble d’évoquer le temps. Petites histoires ou grande Histoire du quartier, réelles ou fantasmées, événements actuels ou projections dans le futur, chacun a été libre d’évoquer le quartier à sa manière.

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps, production Espace Khiasma

Une transcription traduite en anglais et en arabe sera très prochainement disponible sur le site

[Paris • France]

 

« J’ai été frappée par ce que cette « Zone » porte d’imaginaire, de légendes : interlope, champêtre, de bric et de broc, floue, à la limite de… en bordure… terrain vague. » (Hélène Cœur)

 

Pendant plusieurs mois, l’artiste Hélène Cœur a exploré le quartier des Fougères (Paris 20e) et rencontré ses habitants. À partir de sa pratique du son, elle leur a lancé une invitation : celle de prendre le temps ensemble d’évoquer le temps. Petites histoires ou grande Histoire du quartier, réelles ou fantasmées, événements actuels ou projections dans le futur, chacun a été libre d’évoquer le quartier à sa manière.

Réalisé par Hélène Cœur à La Maison des Fougères, dans le cadre du projet La Fougère à l’écoute du temps, production Espace Khiasma

Une transcription traduite en anglais et en arabe sera très prochainement disponible sur le site