www.jefklak.org — Jef Klak est un collectif de critique sociale et d'expériences littéraire, sonore et visuelle formé en 2013. Il fabrique chaque année une revue papier et un disque de création sonore, et alimente régulièrement un site internet diffusant des articles en grande partie inédits. Mêlant reportages de terrain, entretiens, portfolio, (...)www.jefklak.org — Jef Klak est un collectif de critique sociale et d'expériences littéraire, sonore et visuelle formé en 2013. Il fabrique chaque année une revue papier et un disque de création sonore, et alimente régulièrement un site internet diffusant des articles en grande partie inédits. Mêlant reportages de terrain, entretiens, portfolio, poésie, fiction littéraire et création sonore, Jef Klak s'investit pleinement dans la recherche de formes réfléchissant au mieux les engagements politiques et esthétiques de ses membres. Pour mieux dénicher le politique là où on ne l'attend pas, le collectif a choisi de suivre la comptine Trois p'tits chats : « Marabout » traitait du rapport entre croire et pouvoir, « Bout d'ficelle » du textile et des identités de genre, et « Selle de ch'val » des relations entre les humains et les autres animaux. Le dernier opus « Ch'val de course », actuellement en librairie, est consacré aux jeux, aux paris et au risque.
▼ Mois
▼ Auteur-s
▼ Programme
▼ Catégorie
 

[Bouïane • France]

 

Personne n’est sûr de rien. Mais beaucoup y croient. Un lieu aussi attirant qu’inatteignable. Un mirage, peut-être. Une île légendaire, c’est certain. À vous de suivre le parcours. Et qui sait, peut-être, atteindrez-vous Bouïane !

Document sonore de Maïa Berling, Noé Berling et Céline Martin Sisteron
pour le premier numéro de la revue Jef Klak – Marabout (toujours disponible en librairie)

[Tout-monde]

 

Extraits entretien avec Georges Courtois, malfaiteur professionnel,  

 

Bandit lyrique et malicieux, Georges Courtois a passé la moitié de sa vie en prison. Dans l’« Autoportrait en cagoule » qu’on pourra lire dans le numéro Bout d’ficelle de Jef Klak, il raconte sa vie, ses braquages, ses lettres d’insultes aux magistrats et son grand jour : lorsque le 19 décembre 1985, il a pris en otage la cour d’assises du tribunal de Nantes avec Karim Khalki et Patrick Thiolet. Le tout pendant 34 heures et devant les caméras de FR3. Dans ce court montage, il nous fait part de quelques-unes de ses aventures, avec pour fil conducteur le tissu…

Réalisé par Clémence Durand et Ferdinand Cazalis pour le deuxième numéro de la revue Jef Klak – Bout d'ficelle (toujours disponible en librairie).
Montage : Céline Laurens

De nos âmes arrimées

[Tout-monde]

 

Un voyage au cœur d’un chant mystique dédié aux sortilèges de l’extase. Deux entretiens s’arc-boutent sur une énigme électro-modulée, des fragments de voix irisent l’espace… Ces déflagrations oniriques évoquent à la fois les pratiques d’un magnétiseur au souffle vital et le bois sacré utilisé par les Pygmées lorsqu’ils pratiquent le rite du Bwiti. Ce rite renoue avec un dialogue perdu où la chair se frotte à la mort imminente.

 

Le voyageur accède à un état intérieur d’extralucidité par la prise d’un psychotrope naturel : la racine de l’iboga. Les conséquences psychiques de cette connexion mystique bouleversent la vie entière de l’initié – la mort se liquéfie, le corps se délivre de la nuit, les os humains inversent leur vieillissement par le rire, la bave, le souffle… Une guérison par l’extase.

Évasion documentée de Sigolène Valax
pour le premier numéro de la revue Jef Klak – Marabout (toujours disponible en librairie)
Avec Laurent Dubouchet et Pierre Yonas.

[France] 
 
Morceau pour étoffes, violoncelle et quelques notes de piano… Les différents tissus sont caressés, froissés, tapotés voire frappés, et viennent dialoguer avec les cordes du violoncelle ou du piano – pour aboutir à une sorte de « blues urbain cotonneux ».

Musique de Jack in my head (Erwan Martinerie) pour le second numéro de la revue Jef Klak – Bout d'ficelle

[France]
 
Fiction de Raphaël Mouterde et Élisa Monteil pour le premier numéro de la revue Jef Klak – Marabout (toujours disponible en librairie)
 
Les mauvaises, les dangereuses, les laides, les bannies, les brûlées vives, les noyées : les sorcières. Ces femmes qui dans l’imaginaire commun ont un pouvoir. L’imaginaire commun a suffi aux inquisiteurs pour mettre en place une vaste chasse aux sorcières, aux « praticiens infernaux », atteignant son apogée aux XVIe et XVIIe siècles. Entre 50 et 100.000 personnes périrent : 80% d’entre elles étaient des femmes des classes populaires.
Après l’écrasement, que reste-t-il des femmes, des pratiques, de l’insoumission, des corps ? Il jaillit une lettre, une adresse, un acte, un geste.
 
 

Avec les voix de Christine Monot, Éric Thannberger, Josiane Berthias, Camille Ducellier, Anouk, Lorca, Élisa Monteil et Raphaël Mouterde. Mixé avec François Gueurce.

Extraits de : Onanisme avec troubles nerveux chez deux petites filles, de Démétrius Zambaco, Solin, 1978 (publication originale en 1882, dans L’encéphale) / Malleus Maleficarum (Le marteau des sorcières), de Henri Institoris et Jacques Sprenger, publié à Strasbourg en 1486 ou 1487 / Sorcières mes sœurs, film de Camille Ducellier, 2011.

Chez Bachelor, roi de la sape

[Paris 18e – France ]

 

La sapologie est la réappropriation des codes vestimentaires des dandys occidentaux par les Congolais.e.s. 

 

Jusqu’à présent, les sapeurs s’approvisionnaient auprès des grandes marques vestimentaires occidentales. Bachelor a créé la première marque congolaise de Sape, Connivences, et tient sa boutique Sape & Co à Paris, 18e. 

 

Émilien, membre du collectif Jef Klak, se fait initier à la science-sorcellerie vestimentaire du Bachelor ; entre cabine d’essayage et rayonnage de costumes trois-pièces…

 

Voir aussi l’article « Je cocotte, mais c’est la classe » dans le numéro Bout d’ficelle de Jef Klak

Documentaire de création de Céline Laurens
pour le deuxième numéro de la revue Jef Klak – Bout d'ficelle (toujours disponible en librairie)

[Tout-monde]
 
Une vibration, cyclique – comme une espèce de résonance venue des profondeurs. Sauf qu’elle se rapproche au fur et à mesure que je gravis les étages. Cage d’escalier amplifiée – vaste, l’espace est élargi par le son, rayonnant entre les murs. Mon ascension devient potentiellement sans fin – je ne suis plus vraiment sûre d’arriver chez moi, je me sens aimantée par cet immense espace stellaire, comme s’il y avait une ouverture dans le toit…

 

Je m’arrête pourtant devant mon palier. Je suis arrivée. Du dernier étage, juste au-dessus, émanent ces sonorités denses, qui s’échappent de chez mon voisin. Je m’apprête à tourner ma clé dans la serrure comme de coutume, puis je me ravise. Cette fois, je vais aller frapper chez lui, et lui proposer de mettre « ça » sur le CD de Marabout.

Création sonore (synthèse granulaire) d’Adriano Perlini, mixé par Vincent Hänggi
pour le premier numéro de la revue Jef Klak – Marabout (toujours disponible en librairie)

[ Tout-monde ]

 

2018 on joue partout ! Dans la rue, les places et les squares aux quatre coins du monde, ça rit, ça chante et ça crie! Cabiria Chomel nous fait écouter ici des prises de son aux origines diverses qui s’entremêlent et qui créent un paysage mouvant où l’enfance donne le rythme. 

 

« Que l’espace du dehors soit celui du jeu, de l’enfant en transe et de ses règles éphémères. Que l’on passe de place en place comme une comptine te mène de mot en mot, c’est comme ça que l’envie est née. J’ai alors lancé un appel aux amis des ondes, à ceux qui ont toujours un enregistreur dans la poche pour rassembler ces sons d’enfants qui jouent dans l’espace public. J’ai reçu avec générosité de la délicatesse et de l’énergie brute, des instantanés, beaucoup de cris et de rires. Il a ensuite fallu tisser l’ensemble douce ment et soigneusement, pour que ces terrains de jeux aux quatre coins de la planète, entrent en résonance. »

 

Avec, par ordre d’apparition dans la pièce, les prises de son de : Marine Bestel [ Dyo • France] – Caroline Fontana et Hamedine Kane [ Jungle de Calais • France ] – Flavien Gillé [ Sal Rei • Cap-Vert ] – Corinne Dubien [ Athènes • Grèce ] – Cabiria Chomel [Molenbeek • Belgique] – Corinne Dubien [ Athènes • Grèce ] – Cyril Mossé [ Nzundu • République Démocratique du Congo ] Céline Della Savia [ Albi • France ] – Cyril Mossé [ Midyat • Turquie ] – Willem Sannen [ Schaerbeek • Belgique] – Felix Blume [ Tanger • Maroc ] – Felix Blume [ Diafarabe • Mali ] – Anna Raimondo [ Casablanca • Maroc ] – Flavien Gillé [ Istanbul • Turquie ] – Chloé Despax [ Toulouse • France ] – Felix Blume [ Malatya • Turquie ] – Cabiria Chomel [ Bruxelles • Belgique ]

Pièce de Cabiria Chomel pour le CD du quatrième numéro de la revue Jef Klak: "Ch'val de course" (toujours en librairie).
Montage : Cabiria Chomel
Mixage : Corinne Dubien
Merci à : Flavia Cahn, Livia Cahn, Lucas Le Bart, Aurélien Lebourg, Guillaume Abgrall, Marie-Noëlle Battaglia, Michelle Fikou, Emilie Mousset, Bastien Hidalgo Ruiz et Roxane Brunet.

Cabinet de curiosités

[Brest • France] 

 

Un jour de tempête, arpenter la ville, trouver refuge dans une petite librairie dont un membre de Jef Klak m’avait donnée l’adresse.
Refuge chaleureux, livres sens dessus dessous, des anciens surtout, de l’occasion.
On élabore le premier numéro, « Marabout », et je viens chercher des livres sur la magie.
Un habitué m’entend – Je connais quelqu’un que vous devriez rencontrer ; je lui téléphone, c’est bon, allez-y il vous attend.
Je griffonne une adresse.
Je traverse la ville, je sonne, mon enregistreur en main, le casque sur les oreilles
et je n’en crois pas mes yeux.

 

Rencontre à Brest avec Fanch Guillemin, magicien, illusionniste breton, et visite de son cabinet de curiosités magiques.

Pièce d' Aude Rabillon pour le CD du premier numéro de la revue Jef Klak : "Marabout" (toujours disponible en librairie)

Evaluez votre dépendance

[Vaujours, Seine-St-Denis • France]

 

Pour bien commencer l’année, Jef Klak se penche sur l’addiction aux jeux d’argent.

Faites vos jeux!

Rien ne va plus!

 

« Je l’ai vue faire le mur. Non mais sérieux, le mur! Une adolescente! Elle attendait que mon père s’endorme, pour filer en douce… » Il existe des tests d’évaluation pour tenter de mesurer sa dépendance au jeu. Constitués d’une dizaine de questions, ils permettent de « savoir où vous en êtes avec les jeux de hasard et d’argent ». Anna n’est pas joueuse, mais elle se prête au jeu. Entretien à travers les méandres du jeu pathologique. 

 

Questionnaire d'Emmanuelle Tornero pour le CD du quatrième numéro de la revue Jef Klak: "Ch'val de course" (toujours disponible en librairie)
Pièce en compétition dans la catégorie Petites Ondes du Festival Longueur d'Ondes à Brest (http://longueur-ondes.fr)

[France]

 

Mai 2015 — Pour une fois, la Radio Cousue Main n’était pas à la radio mais sur un CD, dans une revue. Pour l’occasion, elle eu la chance de jouer dans un grand studio avec trois micros ; mais fidèles à ses contraintes de jeu, elle a enregistré en une seule prise, dans les conditions du direct et selon un dispositif simple inspiré des débuts de la radio. 

 

Dans les journaux, imprimés ou audiovisuels, sur Internet, on a beaucoup parlé du conflit des Lejaby, en 2012, alors que l’élection présidentielle approchait. Témoignages d’ouvrières, récits journalistiques, justifications économiques, revendications sociales, avis d’experts, discours politiques, comptes-rendus plus ou moins « objectifs » : tous ces mots (et rien que ces mots) récoltés sur Internet ont été agencés dans une partition textuelle pour réactiver « le combat des Lejaby ». Cette partition a servi de base à une improvisation collective de la Radio Cousue Main (voir la partition).

Impro collective sur une trame composée de textes sur les conflits des Lejaby (en particulier pendant l'année 2012) par la Radio Cousue Main, pour le CD du deuxième numéro de la revue Jef Klak : "Bout d'ficelle" (toujours disponible en librairie)

[Les Lilas • France]

 

« Perdus qui aiment se perdre / belle épine / vaste foin ». En 2013 naît le collectif Jef Klak. Une envie forte et commune de se déplacer, d’aller chercher du politique là où on ne pensait pas en trouver. Visiter les anti-zones, explorer les mirages, les interstices et les zones grises. 

 

« Devenir commun / Faire fou / Hors des sentiers où l’on marche ». Jef Klak taille dans la matière du réel pour trouver prise, mêle poétique et politique, enquête et fiction. Jef Klak, c’est « Monsieur et Madame tout le monde » en flamand, c’est aussi un collectif, un site internet, une revue et un disque de créations sonores. Les textes, images et sons s’y frottent et s’y rencontrent au rythme de la comptine « Trois p’tits chats ».

 

Pour Relectures, le groupe sonore de Jef Klak propose de refaire le chemin en compagnie du public : Marabout , Bout d’ficelle, Selle de Ch’val et Ch’val de course. Une traversée des numéros de Jef Klak par le son, c’est l’occasion de revivre les questions posées, les fonctionnements tâtonnés, en faisant part des expérimentations, écueils et réflexions dans la fabrique du commun et la création en collectif.

L'enregistrement et la diffusion (hertzienne et web) en direct furent réalisés par le collectif Radio BAL et la r22 Tout-monde. Captation réalisée à l'espace Khiasma le 8 octobre 2017. Enregistrement et mixé par Esther Poryles.

Notre chemin, c’est l’obstacle

[Nantes • France]

 

Jef Klak fait sa rentrée sur la R22 ! Pour se mettre en jambes et en mouvement, on prend la ville à bras le corps, en long, en large, en travers, et surtout là où elle n’est pas faite pour ça. Car peut-être bien que le meilleur chemin, c’est l’obstacle.

 

Courir, grimper, sauter, glisser, rouler.

Jouer avec tous les obstacles du quotidien. 

Faire de la ville un grand terrain de jeu. 

À explorer, à toucher. 

Y tracer ses trajectoires, l’empreinte de son corps, le temps d’un souffle.

Deux très longues secondes.

 

Merci à Stany, Xavier, Valentin, et les autres Yamakasi nantais de l’ADD Academy

«Notre chemin, c’est l’obstacle» création sonore d’Aude Rabillon inclue dans le CD du quatrième numéro de Jef Klak
«Ch'val de course» (toujours disponible en librairie)

[France]

Episode 6: Salut Eddy

 

Que devient un humain seul parmi les humains sur une terre de sable, de cailloux, et d’herbes sèches ? Que peut le dernier mammifère face à ses congénères ? 

Dans le Far West, les oiseaux s’étaient tus, le chant des loups avait disparu des mémoires, les crocs de reptiles étaient de vieux bijoux jaunis dans des fonds de tiroir, les mouches n’étaient plus que poussière dans le désert. 

Alligator Wine vivait la fin d’une ère. 

 

Tout au long de la première semaine d’août, Jef Klak vous fait découvrir «Pour qui chante le coq ?», la fiction sonore collective conçue pour son troisième numéro, «Selle de ch’val». Chaque jour, écoutez un nouvel épisode sur la radio R22 Tout Monde !

Pour les plus pressé.e.s, retrouvez la pièce en intégralité dans le CD accompagnant «Selle de ch’val», toujours disponible chez votre libraire.

Réalisation : Groupité son de Jef Klak, composé de Pol Chailloux, Joëlle Kehrli, Élisa Monteil, Célio Paillard, Émilie Mousset, Aude Rabillon, Raphaël Mouterde, Céline Laurens et Julia Zortea.

Avec :
Goody : Kevin Mussard
Birdy : David Farjon
Sally : Hortense Belhôte
Buddy : Thomas Appolaire
Johnny : Rébecca Chaillon
Jacky : Florent Chapellière
Abby : Aurore Déon
Jully : Soizic Martin
Sammy : Antoine Formica
Billy : Christian Canonville
Emmanuelle Rabillon (dans son propre rôle)
Boris Nordmann (dans son propre rôle)
Cherry : Victoria Paulet
Voix-off : Arnaud Jammet
Figuration : Olivier Minot, Astrid Toulon, Henri Clerc, Lucie Gerber, Lucie Guesnier, Lucile Johnes, Ael Théry, Julia Deplaix, Anaïs Galtier, Inès Vegas-Martin
Musiques : musiques originales composées et interprétées par Mike Guermyet, et contributions de Damien Sarret (guitare) et de Florent Chapellière (piano) pendant la séquence du saloon
Bruitages : Élodie Fiat et Aurélien Bianco
Mixage : Arnaud Chappatte
Illustrations : Fanny Legrand

Episode 5: Vous n’auriez pas vu Eddy ?

[France]

Episode 5: Vous n’auriez pas vu Eddy ?

 

Alors que les festivités prennent fin, une odeur de chair brûlée gagne la ville. Animal ou pas, les habitants d’Alligator Wine ont finalement eu leur beau rodéo…

 

Tout au long de la première semaine d’août, Jef Klak vous fait découvrir «Pour qui chante le coq ?», la fiction sonore collective conçue pour son troisième numéro, «Selle de ch’val». Chaque jour, écoutez un nouvel épisode sur la radio R22 Tout Monde !

Pour les plus pressé.e.s, retrouvez la pièce en intégralité dans le CD accompagnant «Selle de ch’val», toujours disponible chez votre libraire.

Réalisation : Groupité son de Jef Klak, composé de Pol Chailloux, Joëlle Kehrli, Élisa Monteil, Célio Paillard, Émilie Mousset, Aude Rabillon, Raphaël Mouterde, Céline Laurens et Julia Zortea.

Avec :
Goody : Kevin Mussard
Birdy : David Farjon
Sally : Hortense Belhôte
Buddy : Thomas Appolaire
Johnny : Rébecca Chaillon
Jacky : Florent Chapellière
Abby : Aurore Déon
Jully : Soizic Martin
Sammy : Antoine Formica
Billy : Christian Canonville
Emmanuelle Rabillon (dans son propre rôle)
Boris Nordmann (dans son propre rôle)
Cherry : Victoria Paulet
Voix-off : Arnaud Jammet
Figuration : Olivier Minot, Astrid Toulon, Henri Clerc, Lucie Gerber, Lucie Guesnier, Lucile Johnes, Ael Théry, Julia Deplaix, Anaïs Galtier, Inès Vegas-Martin
Musiques : musiques originales composées et interprétées par Mike Guermyet, et contributions de Damien Sarret (guitare) et de Florent Chapellière (piano) pendant la séquence du saloon
Bruitages : Élodie Fiat et Aurélien Bianco
Mixage : Arnaud Chappatte
Illustrations : Fanny Legrand

Episode 4: Festivités et saucisses à griller

[France]

Episode 4 : Festivités et saucisses à griller

 

Face à la disparition des animaux, une nouvelle menace pointe à l’horizon qui met en jeu la réputation d’Alligator Wine : les jours des festivités et du grand rodéo approchent… Or, sans rodéo, Alligator Wine ne f’ra pas de vieux os… Mais animal ou pas, ce rodéo, on le f’ra !

 

Tout au long de la première semaine d’août, Jef Klak vous fait découvrir «Pour qui chante le coq ?», la fiction sonore collective conçue pour son troisième numéro, «Selle de ch’val». Chaque jour, écoutez un nouvel épisode sur la radio R22 Tout Monde !

Pour les plus pressé.e.s, retrouvez la pièce en intégralité dans le CD accompagnant «Selle de ch’val», toujours disponible chez votre libraire.

Réalisation : Groupité son de Jef Klak, composé de Pol Chailloux, Joëlle Kehrli, Élisa Monteil, Célio Paillard, Émilie Mousset, Aude Rabillon, Raphaël Mouterde, Céline Laurens et Julia Zortea.

Avec :
Goody : Kevin Mussard
Birdy : David Farjon
Sally : Hortense Belhôte
Buddy : Thomas Appolaire
Johnny : Rébecca Chaillon
Jacky : Florent Chapellière
Abby : Aurore Déon
Jully : Soizic Martin
Sammy : Antoine Formica
Billy : Christian Canonville
Emmanuelle Rabillon (dans son propre rôle)
Boris Nordmann (dans son propre rôle)
Cherry : Victoria Paulet
Voix-off : Arnaud Jammet
Figuration : Olivier Minot, Astrid Toulon, Henri Clerc, Lucie Gerber, Lucie Guesnier, Lucile Johnes, Ael Théry, Julia Deplaix, Anaïs Galtier, Inès Vegas-Martin
Musiques : musiques originales composées et interprétées par Mike Guermyet, et contributions de Damien Sarret (guitare) et de Florent Chapellière (piano) pendant la séquence du saloon
Bruitages : Élodie Fiat et Aurélien Bianco
Mixage : Arnaud Chappatte
Illustrations : Fanny Legrand

Episode 3: Sans rodéo, Alligator Wine ne f’ra pas d’ vieux os

[France]

Episode 3: «Sans rodéo, Alligator Wine ne f’ra pas d’ vieux os»

 

Alligator Wine, Far West, bureau de la shériff

La disparition des animaux hante les habitant.e.s d’Alligator Wine jusque dans leur sommeil… Leur désertion n’attise pas seulement la nostalgie mais semble sonner comme une malédiction. La tension monte dans la bourgade au point de préoccuper sérieusement Sally, la Shériff de la ville.

 

Tout au long de la première semaine d’août, Jef Klak vous fait découvrir «Pour qui chante le coq ?», la fiction sonore collective conçue pour son troisième numéro, «Selle de ch’val». Chaque jour, écoutez un nouvel épisode sur la radio R22 Tout Monde !

Pour les plus pressé.e.s, retrouvez la pièce en intégralité dans le CD accompagnant «Selle de ch’val», toujours disponible chez votre libraire.

Réalisation : Groupité son de Jef Klak, composé de Pol Chailloux, Joëlle Kehrli, Élisa Monteil, Célio Paillard, Émilie Mousset, Aude Rabillon, Raphaël Mouterde, Céline Laurens et Julia Zortea.

Avec :
Goody : Kevin Mussard
Birdy : David Farjon
Sally : Hortense Belhôte
Buddy : Thomas Appolaire
Johnny : Rébecca Chaillon
Jacky : Florent Chapellière
Abby : Aurore Déon
Jully : Soizic Martin
Sammy : Antoine Formica
Billy : Christian Canonville
Emmanuelle Rabillon (dans son propre rôle)
Boris Nordmann (dans son propre rôle)
Cherry : Victoria Paulet
Voix-off : Arnaud Jammet
Figuration : Olivier Minot, Astrid Toulon, Henri Clerc, Lucie Gerber, Lucie Guesnier, Lucile Johnes, Ael Théry, Julia Deplaix, Anaïs Galtier, Inès Vegas-Martin
Musiques : musiques originales composées et interprétées par Mike Guermyet, et contributions de Damien Sarret (guitare) et de Florent Chapellière (piano) pendant la séquence du saloon
Bruitages : Élodie Fiat et Aurélien Bianco
Mixage : Arnaud Chappatte
Illustrations : Fanny Legrand

Episode 2: La gueule de bois était sévère

[France]

Episode 2: «La gueule de bois était sévère»

 

Alligator Wine, Far West, petit matin aux relents de whisky
Les habitant.e.s de la petite ville d’Alligator Wine doivent se rendre à l’évidence : l’espèce animale s’est mystérieusement fait la malle. Tant pis pour ces déserteurs, les Alligatorz vont enfin pouvoir vivre en paix. Bon débarras ! Mais les lendemains ne chantent pas toujours sans le réveil du coq…

 

Tout au long de la première semaine d’août, Jef Klak vous fait découvrir «Pour qui chante le coq ?», la fiction sonore collective conçue pour son troisième numéro, «Selle de ch’val». Chaque jour, écoutez un nouvel épisode sur la radio R22 Tout Monde !

Pour les plus pressé.e.s, retrouvez la pièce en intégralité dans le CD accompagnant «Selle de ch’val», toujours disponible chez votre libraire.

Réalisation : Groupité son de Jef Klak, composé de Pol Chailloux, Joëlle Kehrli, Élisa Monteil, Célio Paillard, Émilie Mousset, Aude Rabillon, Raphaël Mouterde, Céline Laurens et Julia Zortea.

Avec :
Goody : Kevin Mussard
Birdy : David Farjon
Sally : Hortense Belhôte
Buddy : Thomas Appolaire
Johnny : Rébecca Chaillon
Jacky : Florent Chapellière
Abby : Aurore Déon
Jully : Soizic Martin
Sammy : Antoine Formica
Billy : Christian Canonville
Emmanuelle Rabillon (dans son propre rôle)
Boris Nordmann (dans son propre rôle)
Cherry : Victoria Paulet
Voix-off : Arnaud Jammet
Figuration : Olivier Minot, Astrid Toulon, Henri Clerc, Lucie Gerber, Lucie Guesnier, Lucile Johnes, Ael Théry, Julia Deplaix, Anaïs Galtier, Inès Vegas-Martin
Musiques : musiques originales composées et interprétées par Mike Guermyet, et contributions de Damien Sarret (guitare) et de Florent Chapellière (piano) pendant la séquence du saloon
Bruitages : Élodie Fiat et Aurélien Bianco
Mixage : Arnaud Chappatte
Illustrations : Fanny Legrand

Episode 1: Quelque part entre le Kansas et l’Oklahoma

 [France]

 

Episode 1 : «Quelque part entre le Kansas et l’Oklahoma»

 

Alligator Wine, Far West, soleil au zénith.

Ce matin-là, les cow-boys Birdy et Goody ont manqué l’aurore. Levés de mauvaise botte dans la moiteur du midday, les voilà sans nouvelle du bien-nommé Ritchie, chanteur à grande crête, horloge flamboyante, annonciateur du point du jour. Mais où est-il passé ? Deux balles de fusil si c’est cette saleté de renard ! Face à une shérif dépassée par les évènements, Birdy et Goody, entourés de tou.te.s les habitant.e.s, doivent bientôt se rendre à l’évidence : les animaux sont partis !

 

Tout au long de la première semaine d’août, Jef Klak vous fait découvrir «Pour qui chante le coq ?», la fiction sonore collective conçue pour son troisième numéro, «Selle de ch’val». Chaque jour, écoutez un nouvel épisode sur la radio R22 Tout Monde !

Pour les plus pressé.e.s, retrouvez la pièce en intégralité dans le CD accompagnant «Selle de ch’val», toujours disponible chez votre libraire.

Réalisation : Groupité son de Jef Klak, composé de Pol Chailloux, Joëlle Kehrli, Élisa Monteil, Célio Paillard, Émilie Mousset, Aude Rabillon, Raphaël Mouterde, Céline Laurens et Julia Zortea.

Avec :
Goody : Kevin Mussard
Birdy : David Farjon
Sally : Hortense Belhôte
Buddy : Thomas Appolaire
Johnny : Rébecca Chaillon
Jacky : Florent Chapellière
Abby : Aurore Déon
Jully : Soizic Martin
Sammy : Antoine Formica
Billy : Christian Canonville
Emmanuelle Rabillon (dans son propre rôle)
Boris Nordmann (dans son propre rôle)
Cherry : Victoria Paulet
Voix-off : Arnaud Jammet
Figuration : Olivier Minot, Astrid Toulon, Henri Clerc, Lucie Gerber, Lucie Guesnier, Lucile Johnes, Ael Théry, Julia Deplaix, Anaïs Galtier, Inès Vegas-Martin
Musiques : musiques originales composées et interprétées par Mike Guermyet, et contributions de Damien Sarret (guitare) et de Florent Chapellière (piano) pendant la séquence du saloon
Bruitages : Élodie Fiat et Aurélien Bianco
Mixage : Arnaud Chappatte
Illustrations : Fanny Legrand

«Aires de jeux» | Jef Klak invite Vincent Romagny

[Les Lilas • France]

 

Le 18 mai 2017 à Khiasma, la revue Jef Klak invitait Vincent Romagny, enseignant en théorie de l’art, à prolonger le dernier numéro de la revue, «Ch’val de course», qui s’intéresse au jeu, en présentant l’oeuvre The Model de Palle Nielsen, vaste aire de jeux pour enfants installée au Moderna Museet de Stockholm en 1968. Mais avant cela, et à l’occasion de l’ouverture de l’antenne Jef Klak sur la r22, la soirée s’ouvrait avec une séance d’écoute de la pièce sonore De jeux en places de Cabiria Chomel, issue du CD inclus avec le dernier numéro de Jef Klak, et un échange autour des pratiques sonores au sein du collectif.

 

« Le jeu est l’exposition. L’exposition est le travail des enfants eux-mêmes. Il n’y a pas d’exposition. Ce n’est une exposition que parce que les enfants jouent dans un musée d’art. Ce n’est une exposition que pour ceux qui ne jouent pas. » C’est en ces termes que l’artiste Palle Nielsen présentait son expérimentation au Moderna Museet de Stockholm qu’il avait transformé en aire de jeux géante durant quelques semaines de l’année 1968.

 

Accompagné d’une projection d’images d’archive, Vincent Romagny, enseignant en théorie de l’art en école d’art, commissaire d’exposition, doctorant en esthétique sur la question des rapports entre aires de jeux et oeuvre d’art (Université Paris 8), aborde les paradoxes non seulement soulevés par cette exposition dans le contexte de l’après mai 68, mais surtout à l’occasion des relectures auxquelles elle a donné lieu lors de récentes réactivations. L’occasion de mettre en évidence les différents sens des idées d’enfance et de jeu alors implicitement invoqués.

 

L’occasion également de discuter avec l’équipe de la revue Jef Klak, dont le dernier numéro « Ch’val de course », qui vient de paraître en librairie, s’amuse sérieusement avec les questions sociales du jeu, du pari et du risque. Le texte inclus dans ce numéro « Le gouvernement des playgrounds », par Ferdinand Cazalis, retrace notamment l’histoire sociale des terrains de jeu, aux États-Unis et en France des années 1880 à aujourd’hui. Loin de se limiter à des toboggans et tourniquets ultrasécurisés, les premiers playgrounds américains participaient en effet d’une éducation à la citoyenneté et au patriotisme, prolongeant les discriminations et les logiques de classe d’un pays en pleine expansion industrielle.

 

Où s’arrête l’aire du jeu et où commencent celles de l’art et du politique ? À moins qu’elles n’aient toujours été congruentes…

Soirée enregistrée à l'Espace Khiasma, le 18 mai 2017.
La soirée s'ouvre avec la pièce sonore de Cabiria Chomel, «De jeux en places» (12'27''), mixée par Corinne Dubien.
Mixage : Adrien Tripon.

 

Penché de l’un ou l’autre bord

 

Hésite

 

Plutôt que de jouer

en maniaque chenu

la partie

au nom des flots

 

être un autre

 

Toute pensée émet un coup de dé

 

Jouer avec Un coup de dés jamais n’abolira le hasard, poème de Mallarmé, éclaté sur les pages.
Jouer une partition sonore qui tente d’approcher l’équilibre instable de l’oscillation, les rebonds du balancement. Vaciller et vibrer, dans l’entre deux du choix et de son point de bascule.

«Point de bascule», création sonore d'Emilie Mousset inclue dans le CD du quatrième numéro de la revue Jef Klak, «Ch'val de course», actuellement disponible en librairie ! Points de vente sur www.jefklak.org.

Magie par transpositions

[Paris – Montigny-Lencoup • France]

 

Retour aux sources.
Aux premières discussions lors des Assemblées Générales.
Notre envie commune et folle de faire une revue.
D’explorer les interstices et les zones grises.

 

« C’est magique ».

 

Partir du constat que l’on entendait autour de nous ces mots dans des situations où, si l’on creusait un peu, absolument rien n’était magique justement – Amazon, je clique et je reçois mon livre le lendemain. Où les conditions d’exploitation étaient au maximum.

 

« C’est magique ».

 

On a choisi d’explorer.
Par l’image, par les mots, par les sons.
Appréhender le réel, trouver une prise, sans avoir peur de mêler poétique et politique, réel et fiction.

 

On a choisi une comptine, «Trois p’tits chats» et de la démarrer à «Marabout».
Notre outil pour explorer la magie, entre croire et pouvoir.
Pour désenchanter les faux-semblants, et préserver le mystère des zones d’enchantement qui demeurent.

 

Après deux pièces sonores extraites du tout dernier opus de la revue Jef Klak, l’antenne Jef Klak revient aux sources avec «Magie par transpositions», pièce sonore de Benoit Bories qui, en jouant de la transposition des sons et des glissements de sens, fait entendre le charme d’une magie opérante pourtant issue de la réalité assourdissante.

 

(Cette pièce sonore est issue du CD gratuit qui accompagne le premier numéro de la revue Jef Klak, « Marabout », toujours disponible. N’hésitez pas à solliciter votre libraire qui peut la commander).

Crédits :
«Magie par transpositions», création sonore de Benoit Bories.
5'26''
CD "Marabout", Jef Klak.
Avec les voix de Michel, imprimeur de Jef Klak alors, et de Chloé, créatrice sonore.

«Je sais pas m’arrêter alors je continue» | Confession de bistrot

[Seine-Saint-Denis • France]

 

« Parfois, c’est leur prénom que j’aime bien. Ah le 3 il est bien. Comment il s’appelle ? Poupée d’amour. Ah ben Poupée d’amour il va gagner »

 

Depuis son divorce, Marcus a le jeu dans la peau. Autour d’un café, il raconte à Jef Klak son itinéraire de joueur, lui explique à quoi il joue, à quoi il jouait, et comment.

 

Joueur un jour, joueur toujours ?

Création sonore d'Emmanuelle Tornero issue du quatrième numéro de la revue Jef Klak, «Ch'val de course» (avril 2017).

 

La Règle du jeu : 
C’est une réalisation à 14 mains en ajout, couche, sur-couche, cuts, clarifications, suspens et superpositions. La règle, c’est qu’il en va du jeu comme dans la vie : on s’amuse, on se lance, on tente. Parfois, les choses se brouillent, on n’y comprend plus rien et ceux qui gagnent créent la surprise.

Reste une certitude : 
Ce n’est pas parce que l’on a des oreilles ou un micro que l’on est sûr.e de pouvoir tout capter ! 

 

Merci à celles et ceux qui se sont aussi prêtées au jeu : Cristina, Guillaume, Carla, Vincent, Lise, Arsène, Anouk, Fabrice, Antoine, les punks de la ferme du Haut Nueil.

Pièce collective de Jef Klak – 3 min 50
Nombre de joueuses : sept
Emilie Mousset, Aude Rabillon, Céline Della Savia, Cabiria Chomel,
Michelle Fikou, Cécile Debove, Emmanuelle Tornero.