www.sante-digitale.fr/tag/webserie/ — Bienvenue dans la cybersanté ! (...)www.sante-digitale.fr/tag/webserie/ — Bienvenue dans la cybersanté !
Ce n'est plus de la science fiction, car elle est depuis peu clairement actée par les pouvoirs publics et les collectivités territoriales.
La mutation est toujours progressive, mais elle est profonde.
Médecines, thérapies, rééducations, éducations se pensent et s'évaluent sous l'angle du numérique et procèdent à un changement conséquent de nos modes d'existence.

À la lisière des arts, des sciences médicales et humaines, "des lendemains hybrides" va constituer une antenne de la radio R22 dédiée à la création, aux échanges et aux réflexions sur ces mouvements qui opèrent à la fois de façon vertigineuse, nuancée mais aussi contradictoire.
Tisser des moyens pour s'approprier les technosciences qui composent avec notre manière d'« être au monde », plutôt que de les subir...

"Des lendemains hybrides", dans sa version radiophonique, vient donc considérablement enrichir les webdocs animés diffusés notamment sur santé digitale ( http://www.sante-digitale.fr/tag/webserie/ ). À l'initiative du projet, Laurent Bonnotte invitera des chercheurs, artistes, praticiens, usagers et concepteurs à participer à des tables rondes, des créations sonores, des colloques et interviews, diffusés ensuite sur R22 Tout monde.
▼ Mois
▼ Auteur-s
▼ Programme
 

La représentation du corps en environnement virtuel

[Antibes • France]

 

Avertissement : Les aléas de la situation ont contraint l’enregistrement à une qualité en dessous de nos exigences. Cela étant dit, La R22 Tout-monde et l’antenne « Les lendemains hybrides» ont souhaité conserver sa diffusion afin de permettre l’accès à ce document en tant que ressource pour la pensée. 

 

Philippe Fuchs ( Réalité virtuelle, école des Mines) aborde le bouleversement progressif qui est en train de se produire avec les systèmes immersifs et interactifs émergents, provenant des techniques de réalité virtuelle. Celle-ci est un nouvel outil performant dans le domaine de la Santé, proposant depuis au moins dix ans des thérapies virtuelles en psychiatrie ou en rééducation fonctionnelle ou sensorimotrice. Inversement, elle va être progressivement exploitée par tout public pour des applications ludiques ou artistiques, en ayant un impact sur la représentation du corps, différente de celle en environnement réel. En particulier, ce domaine donne une importance à la proprioception et génère des incohérences sensorimotrices, certaines perturbantes. Des éventuels impacts sanitaires doivent être connus par tout praticien.

 

Philippe Fuchs est professeur de Réalité Virtuelle à Mines ParisTech. Il est un des acteurs majeurs du domaine de la réalité virtuelle en France. En particulier, il est l’auteur principal et le directeur de l’ouvrage collectif « Traité de la réalité virtuelle » avec 101 auteurs. Il vient de publier (mai 2016) un livre sur « Les casques de réalité virtuelle et de jeux vidéo » (www.pressesdesmines.com). Il fut président de l’Association Française de la Réalité Virtuelle (www.af-rv.fr).

En plus de son travail de recherche depuis plus de 25 ans dans le domaine, P. Fuchs nous sensibilise aussi à la dimension phénoménologique de l’expérience vécue. Et la question de notre corporéité, il ne l’expérimente pas seulement sous l’angle de la réalité virtuelle. Ultramarathonien ayant notamment parcouru Paris-Athènes (lors des J.O.) puis Paris-Pekin 4 ans plus tard, il a cultivé au fil de ses expériences une réflexion qui fait écho à « l’être au monde » de Merleau-Ponty.

 

Enregistrement lors des journées annuelles de psychomotricité, qui se sont déroulées à Antibes en octobre 2017.

 

Voir aussi le webdoc animé de Laurent Bonnotte, Grandir à l’ère du virtuel (ép. 7 des lendemains hybrides). Lien : https://vimeo.com/233097109

Enregistré lors des journées annuelles de psychomotricité, qui se sont déroulées à Antibes en octobre 2017

RêvA – De notre corps en Rêverie Augmentée

[Antibes • France]

 

Avertissement : Les aléas de la situation ont contraint l’enregistrement à une qualité en dessous de nos exigences. Cela étant dit, La R22 Tout-monde et l’antenne « Les lendemains hybrides» ont souhaité conserver sa diffusion afin de permettre l’accès à ce document en tant que ressource pour la pensée. 

 

A partir d’un exposé sur l’œuvre et son protocole d’expérimentation, Nathalie Delprat nous offre une exploration des liens entre matérialité virtuelle, conscience corporelle et imaginaire à travers ce dispositif interactif, qui permet d’expérimenter la transformation virtuelle du corps sous forme d’un nuage. L’impact cognitif et émotionnel d’une telle transformation est directement lié aux propriétés de la matière simulée et résulte d’illusions perceptives mais aussi de l’adhésion imaginative à l’image d’un corps nuageux. En tant que support de (re)médiation, l’immersion interactive RêvA peut aussi bien être vécue sous l’angle esthétique que sous celui des sciences médicales et humaines. Ce projet en évolution entrouvre les portes sur une clinique complexe qui interroge notre corporéité. La rêverie selon Gaston Bachelard s’est glissée dans la brume algorithmique.

 

Nathalie Delprat effectue ses recherches au LIMSI-CNRS à Orsay où elle est responsable de la thématique transverse VIDA (Virtualité Interaction, Design et Art). Particulièrement intéressée par l’approche recherche et création, son travail scientifique et artistique explore l’impact cognitif et la dimension poétique d’un changement virtuel de densité corporelle en celle d’un nuage grâce à l’installation interactive RêvA.

 

00:00:15 – Présentation du projet RêvA

00:05:05 – Présentation des protocoles d’expérimentation et aperçus de certains résultats

00:15:00 – La question du vécu émotionnel et de la conscience de soi

00:18:30 – La question de la rêverie

 

 

Enregistré lors des journées annuelles de psychomotricité, qui se sont déroulées à Antibes en octobre 2017

Usages thérapeutiques du jeu vidéo : entretien avec Michael Stora

 

Pour cette nouvelle émission Des lendemains hybrides sur la r22 Tout-monde, voici une interview de Michael Stora, psychologue spécialiste des mondes numériques.
 
Déroulé :
00’15 – Michael Stora, l’observatoire des mondes numériques et le détournement thérapeutique des jeux vidéos.
05’20 – Qu’est-ce qu’un serious game ? De l’approche comportementaliste au travail relationnel.
08’18 – Pathologies et thérapeutiques, entre typologies et non déterminisme
11’50 – Du game ! Du play ! Et de la résistance !
13’38 – Implicit game ? Empathic game ? De la question psychologique à la question sociale et politique.
16’50 – Et la réalité virtuelle ! Modification des états de conscience(s).
20’30 – La narration dans les jeux vidéos : comparaison, points communs et distinctions avec la littérature et le cinéma. Jeux indépendants.
24’20 – Mutations des gamers et des games.
26’27 – Mais c’est quoi l’empathie pour un psychologue ?
31’29 – Parfois un jeu qui va changer quelque chose dans notre rapport au monde. Quant à notre rapport à l’idée de gagner ou de perdre, qu’en est-il ?

 

Et pour en savoir et en voir plus, il y a les deux épisodes du webdocumentaire Des lendemains hybrides. Ici (https://vimeo.com/141142338) et là (https://vimeo.com/148564235).

Interview réalisée par Laurent Bonnotte en mai 2017.

Les résidents et le robot

Les Résidents et le robot, est une œuvre sonore sur ce curieux « robot d’aide à la personne ». Interrogation poétique autour de sa présence en maison de retraite, elle donne l’occasion de rebondir sur la vision qu’en donne un reportage télé. Elle suit quelques pistes qui questionnent l’esthétique, la technique mais aussi la magie, sur les traces de Simondon et N. Wiener…

 

Cette narration de Laurent Bonnotte se déroule dans un paysage sonore créé avec son frère Gérard.

 

Si vous souhaitez voir (et savoir) en plus d’entendre, vous pouvez aussi regarder cet épisode du webdoc animé des lendemains hybrides : https://vimeo.com/153846122

Narration de Laurent Bonnotte, dans un paysage sonore créé avec son frère Gérard.

[Issy-les-Moulineaux • France]

 

Une science aux allures de science fiction.

La cybersanté (e-santé, m-santé) vise-t-elle essentiellement l’amélioration du soin des personnes malades ou dépendantes  ?

Dans le cadre du festival des Hauts de Seine « La science se livre », le centre d’art numérique Le Cube a reçu Laurent Bonnotte et ses deux invités, Pierre Foulon  et Guillaume Marchand, pour une soirée à la lisière des arts, des sciences médicales et humaines.

À partir d’une œuvre visuelle et sonore qui interroge une certaine manière de considérer le corps par le prisme des technologies de l’information et de la communication,  s’en est suivi une discussion sur le développement d’une e-santé pertinente qui se laisse le temps de la maturation. Ce fût l’occasion d’un échange avec le public sur ces questions fondamentales dans notre rapport aux nouvelles technologies et à la santé. Mais les chemins ne sont pas vraiment balisés. Il faudra avancer pas à pas, être curieux tout en restant sceptique vis à vis d’une cybersanté qui parfois, sous couvert d’améliorer la vie de tous, induit une manière de penser l’être humain comme défectueux et toujours perfectible, selon des critères quantitatifs et normatifs parfois discutables.

 

Laurent Bonnotte  :

La websérie  : Des lendemains Hybrides

http://www.sante-digitale.fr/tag/webserie/

https://vimeo.com/album/3746893

Pratiquant les arts visuels depuis plusieurs années (courts-métrages et installations transmédia avec Sacrebleu Productions et Khiasma), il est aussi psychomotricien en institut d’éducation motrice et chargé de cours au sein de l’Institut de Formation en Psychomotricité Pitié-Salpêtrière. C’est ainsi qu’il oriente l’ensemble de ses compétences dans ce projet de web-documentaires animés à l’orée des sciences de la vie et des arts.

 

Guillaume Marchand :

Psychiatre et expert en santé mobile et connectée.
Président de dmd Santé, start-up qui porte le label collaboratif «  mHealth Quality  » qui certifie la qualité des applications mobiles et objets connectés en santé. Il est aussi l’organisateur des Trophées de la Santé Mobile à Paris. Enfin, il est aussi le président et co-fondateur de l’association France eHealth Tech qui fédère plus de 130 start-ups de eSanté en France, dans un but synergique en France comme à l’international.

http://www.dmd-sante.com/ 

 

Pierre Foulon  :

Dirige les activités Numériques, Santé et R&D du groupe GENIOUS et le laboratoire de recherche e-santé BRAIN e-NOVATION au sein de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière (Hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris et Montpellier)

http://www.brainenovation.com/

http://www.groupe-genius.com/

Enregistré à l'espace Le Cube, le mardi 31 janvier 2017
avec Laurent Bonnotte, Guillaume Marchand, Pierre Foulon