Théo Robine-Langlois, né en 1990, écrit des textes de fictions, produit des expositions en ligne, à Taïwan et en France. D’une culture ludique et conceptuelle. Attentif à la littérature et aux modes de diffusion de l’art.Théo Robine-Langlois, né en 1990, écrit des textes de fictions, produit des expositions en ligne, à Taïwan et en France. D’une culture ludique et conceptuelle. Attentif à la littérature et aux modes de diffusion de l’art.
▼ Mois
▼ Auteur-s
▼ Programme
 

[Grenoble • France]
Cette interview de Jerome Noetinger comprend des poèmes sonores, dans l’ordre :

 

Fusée Interplanétaire, Henri Chopin;

Lettre Rock, Maurice Lemaitre;

Canal Street 01, Bernard Heidsieck;

Millions are getting killed, Lili Greenham;

Law and Order Ink, Ake Hoddel;

Ceterum Autem, Ladislav Novak;

Facial Retroplof, Jaap Blonk;

 

Il s’agit avec Jérôme Noetinger, en sa qualité du fondateur du réseau de distribution Metamkine, de découvrir et de replacer dans un contexte historique les expérimentations de la poésie sonore des années 50. Et de ceux ou celles qui continuent cette pratique aujourd’hui à la limite du langage et de la musique.

Réalisé par Théo Robine-Langlois, tous les poèmes sont disponibles sur Ubuweb.com

Des espaces autres : L’usine Pali-Kao avec Christophe Cuzin

[Grenoble • France]

 

D’autres espaces d’expositions possibles est une série d’interviews menées en 2015.

Portant sur une interrogation autour de la validité du fonctionnement des institutions en 2015 et sur le modèle alternatif des artist-run space (tel que défini par AA Bronson dans deux textes : The Humiliation of the Bureaucrat en 1983 et The Transfiguration of the Bureaucrat en 2011)

Il s’agit d’interviewer des acteurs de ces espaces différents gérés en partie par les artistes eux-même.

Ici, on a Christophe Cuzin, fondateur de l’usine Pali-Kao à Belleville dans les années 80 . Un espace de diffusion de différentes formes d’art fonctionnant avec une histoire et des pratiques qu’ils va décrire…

Réalisé par Théo Robine-Langlois.

[Grenoble • France]

 

Une interview de Nathalie Quintane portant autour de sa pratique de l’oralité dans ses lectures et en dehors.

Nous parlons de Bernard Heidsieck et de ses notes convergentes.

Nous parlons d’une lecture rétrospective des poètes du 19ème à partir de la poésie contemporaine, appuyée par les recherches de Jean-Marie Gleize sur ce sujet.

Réalisé par Théo Robine-Langlois