Né en 1988 à Rabat, Montassir Sakhi est diplômé d’un master en sociologie et en science politique de l’Université Paris 8 et l’EHESS. Il est actuellement en année pré-doctorale à l’Université de Dauphine. Militant, il est membre fondateur du Mouvement 20 février et de plusieurs dynamiques militantes au Maroc, dont l’Association (...)Né en 1988 à Rabat, Montassir Sakhi est diplômé d’un master en sociologie et en science politique de l’Université Paris 8 et l’EHESS. Il est actuellement en année pré-doctorale à l’Université de Dauphine. Militant, il est membre fondateur du Mouvement 20 février et de plusieurs dynamiques militantes au Maroc, dont l’Association Autre Maroc qui oeuvre pour la justice sociale. Ses travaux s’insèrent dans une sociologie des mouvements sociaux ainsi que dans une logique compréhensive de l’émergence des idéologies, l’Islam politique en particulier.
▼ Mois
▼ Auteur-s
 

Images en dépendances / Des corps en mouvements

[Paris • France]
A l’invitation de l’artiste Soufiane Ababri, Montassir Sakhi propose, en conversation avec Virginie Bobin, une réflexion autour de la présence et de la représentation des corps individuels et collectifs dans les images de l’histoire récente du Maroc : en partant d’une photographie des cérémonies de l’indépendance marocaine issue d’Independence Day 1934-1975 de Maryam Jafri, ils commentent les « chorégraphies sociales » en jeu dans les images, de l’indépendance du pays jusqu’au printemps arabe, et les « tentatives invérifiables de rentrer dans l’histoire » mises en œuvre par les différents corps représentés (officiels, social, en lutte…).

 

Images en dépendances est une après-midi d’études consacrée aux itinéraires des images et aux réseaux successifs de significations générés par les représentations et les récits historiques, depuis des perspectives postcoloniales et non-alignées. Organisée dans le cadre de l’exposition de Maryam Jafri Le jour d’après à Bétonsalon – Centre d’art et de recherche, Images en dépendances proposait à ses invités d’activer photographies, revues et autres matériaux présentés dans Le jour d’après pour questionner la manière dont l’histoire est cadrée par ses représentations et dont les images et leurs significations sont affectées par leur contexte de circulation. Avec Maryam Jafri (artiste), Sarah Frioux-Salgas (Responsable des archives et de la documentation des collections à la médiathèque du musée du quai Branly), Dominique Malaquais (Chargée de recherche au Centre d’études des Mondes Africains, CNRS), et Montassir Sakhi (militant et membre fondateur du mouvement 20 février et de l’Association Autre Maroc).

Enregistré à Bétonsalon – Centre d'art et de recherche, le samedi 11 avril 2015, dans le cadre de l'après-midi d'étude « Images en dépendances »
Mixage : Sébastien Zaegel