Fadma Kaddouri est née dans les montagnes du Rif au Maroc, elle vit et travaille à Grenoble en France. Elle a participé à de nombreuses expositions internationales parmi lesquelles JF_JH Libertés à L’appartement22 (2012, Rabat), Le Dépays à la Biennale de Marrakech (2012, Marrakech), Transmediale Berlin Festival (2011, (...)Fadma Kaddouri est née dans les montagnes du Rif au Maroc, elle vit et travaille à Grenoble en France. Elle a participé à de nombreuses expositions internationales parmi lesquelles JF_JH Libertés à L’appartement22 (2012, Rabat), Le Dépays à la Biennale de Marrakech (2012, Marrakech), Transmediale Berlin Festival (2011, Berlin), Sentences on the banks and other activities à Darat El Funun (2010-2011, Amman).
▼ Mois
▼ Auteur-s
▼ Programme
 

Thabrate (Correspondance), 2011 — de Badr à Fadma

[Rabat • Maroc]
Le projet Thabrate, littéralement « lettre » est un projet artistique qui s’inspire de l’oralité des populations du Rif, une pratique qui se trouve limitée par la distance et l’analphabétisme. Dans les années 1960-70, les dialogues se sont prolongés par les outils techniques de reproductibilité du son. Les familles éclatées entre l’Europe et le Maghreb ont trouvé dans la technologie de la K7 magnétique le moyen de maintenir les échanges parlés. Les artistes, Badr Hammami et Fadma Kaddouri, ont mis en pratique des conversations qui réactivent cette histoire immatérielle par des archives et une discussion par cassettes interposées, entre 2010 et 2011.

La vidéo Thabrate (Correspondance) est actuellement exposée au SAVVY Contemporary (Berlin) dans le cadre de l’exposition GIVING CONTOURS TO SHADOWS

Thabrate (Correspondance), 2011 — de Fadma à Badr

[Rabat • Maroc]
Le projet Thabrate, littéralement « lettre » est un projet artistique qui s’inspire de l’oralité des populations du Rif, une pratique qui se trouve limitée par la distance et l’analphabétisme. Dans les années 1960-70, les dialogues se sont prolongés par les outils techniques de reproductibilité du son. Les familles éclatées entre l’Europe et le Maghreb ont trouvé dans la technologie de la K7 magnétique le moyen de maintenir les échanges parlés. Les artistes, Badr Hammami et Fadma Kaddouri, ont mis en pratique des conversations qui réactivent cette histoire immatérielle par des archives et une discussion par cassettes interposées, entre 2010 et 2011.

La vidéo Thabrate (Correspondance) est actuellement exposée au SAVVY Contemporary (Berlin) dans le cadre de l’exposition GIVING CONTOURS TO SHADOWS