Elena Sorokina est une curatrice et historienne de l’art russe, vivant à Paris et diplômée du Whitney Museum of American Art FAI à New York. Elle a récemment co-organisé « espaces d’exception » un projet spécial pour la Biennale de Moscou et le colloque « Qu’est-ce qu’une exposition postcoloniale ? », un projet de collaboration (...)Elena Sorokina est une curatrice et historienne de l’art russe, vivant à Paris et diplômée du Whitney Museum of American Art FAI à New York. Elle a récemment co-organisé « espaces d’exception » un projet spécial pour la Biennale de Moscou et le colloque « Qu’est-ce qu’une exposition postcoloniale ? », un projet de collaboration de SMBA / Stedelijk Museum d’Amsterdam et le Stedelijk Museum. Elle a publié dans de nombreux catalogues, et a écrit pour les revues Artforum, Flash Art, Cabinett Magazine, Manifesta Journal, Moscou Art Magazine, et d’autres publications.
▼ Mois
▼ Auteur-s
▼ Programme
 

Session 3 : Désir d’État — un séminaire de Nataša Petrešin-Bachelez & Elena Sorokina – part. 1

[Paris • France] 
En droit international, les raisons pour lesquelles des entités non-autonomes aspirent à l’indépendance sont énumérées comme suit : la notion de souveraineté et le désir d’indépendance et d’auto-détermination sont les aspirations qui viennent en premier ; l’opportunité de rejoindre des organisations internationales ouvertes uniquement aux États indépendants, la perspective d’être impliqué dans les Affaires étrangères et le droit d’utiliser la force en cas de légitime défense sont tout aussi importants. Mais qu’est-ce qui alimente ces désirs, quels affects sont en jeu, comment sont-ils suscités et exprimés ? Produite collectivement, la lutte pour la reconnaissance et la souveraineté est un type particulier d’affect, qui heurte généralement les strictes lois et règlements internationaux. Les intervenants invités présenteront leurs réflexions et perspectives sur un ensemble de sujets, allant de l’expression visuelle à la (re-)construction fictionnelle, en passant par des études de cas de différents endroits du monde. À la fin du séminaire, le clip de Björk Declare Independance sera projeté et analysé.

Session 3 : Désir d’État — un séminaire de Nataša Petrešin-Bachelez & Elena Sorokina – part. 2

[Paris • France]
En droit international, les raisons pour lesquelles des entités non-autonomes aspirent à l’indépendance sont énumérées comme suit : la notion de souveraineté et le désir d’indépendance et d’auto-détermination sont les aspirations qui viennent en premier ; l’opportunité de rejoindre des organisations internationales ouvertes uniquement aux États indépendants, la perspective d’être impliqué dans les Affaires étrangères et le droit d’utiliser la force en cas de légitime défense sont tout aussi importants. Mais qu’est-ce qui alimente ces désirs, quels affects sont en jeu, comment sont-ils suscités et exprimés ? Produite collectivement, la lutte pour la reconnaissance et la souveraineté est un type particulier d’affect, qui heurte généralement les strictes lois et règlements internationaux. Les intervenants invités présenteront leurs réflexions et perspectives sur un ensemble de sujets, allant de l’expression visuelle à la (re-)construction fictionnelle, en passant par des études de cas de différents endroits du monde. À la fin du séminaire, le clip de Björk Declare Independance sera projeté et analysé.