Badr El-Hammami est né en 1979 au Maroc, a fait ses études à Bordeaux et à Valence, et vit et travaille en France. Il a participé à de nombreuses expositions internationales — les dernières en date étant Sous nos yeux (dernière partie) (MACBA, Musée d'art contemporain de Barcelone, Espagne) ; ZOOM FESTIVAL (festival (...)Badr El-Hammami est né en 1979 au Maroc, a fait ses études à Bordeaux et à Valence, et vit et travaille en France. Il a participé à de nombreuses expositions internationales — les dernières en date étant Sous nos yeux (dernière partie) (MACBA, Musée d'art contemporain de Barcelone, Espagne) ; ZOOM FESTIVAL (festival international de film, Gelenia gora, Pologne) ; MURS MURS (Faculté d'architecture la cambre borta, Bruxelles, Belgique) ; Giving Contours to Shadows (Neuer Berliner Kunstverein et SAVVY, Berlin, Allemagne),
 Now & After 14 (Galerie victoria, Centre national d'art contemporain, Moscou, Russie)… — dont une exposition personnelle en 2012 : Vie privée et familiale (Espace 29, Bordeaux, France). Il a, par ailleurs, reçu en 2014 le 3e prix au festival international vidéo art « NOW & AFTER 14 » de Moscou.
▼ Mois
▼ Auteur-s
▼ Programme
 

Thabrate (Correspondance), 2011 — de Badr à Fadma

[Rabat • Maroc]
Le projet Thabrate, littéralement « lettre » est un projet artistique qui s’inspire de l’oralité des populations du Rif, une pratique qui se trouve limitée par la distance et l’analphabétisme. Dans les années 1960-70, les dialogues se sont prolongés par les outils techniques de reproductibilité du son. Les familles éclatées entre l’Europe et le Maghreb ont trouvé dans la technologie de la K7 magnétique le moyen de maintenir les échanges parlés. Les artistes, Badr Hammami et Fadma Kaddouri, ont mis en pratique des conversations qui réactivent cette histoire immatérielle par des archives et une discussion par cassettes interposées, entre 2010 et 2011.

La vidéo Thabrate (Correspondance) est actuellement exposée au SAVVY Contemporary (Berlin) dans le cadre de l’exposition GIVING CONTOURS TO SHADOWS

Thabrate (Correspondance), 2011 — de Fadma à Badr

[Rabat • Maroc]
Le projet Thabrate, littéralement « lettre » est un projet artistique qui s’inspire de l’oralité des populations du Rif, une pratique qui se trouve limitée par la distance et l’analphabétisme. Dans les années 1960-70, les dialogues se sont prolongés par les outils techniques de reproductibilité du son. Les familles éclatées entre l’Europe et le Maghreb ont trouvé dans la technologie de la K7 magnétique le moyen de maintenir les échanges parlés. Les artistes, Badr Hammami et Fadma Kaddouri, ont mis en pratique des conversations qui réactivent cette histoire immatérielle par des archives et une discussion par cassettes interposées, entre 2010 et 2011.

La vidéo Thabrate (Correspondance) est actuellement exposée au SAVVY Contemporary (Berlin) dans le cadre de l’exposition GIVING CONTOURS TO SHADOWS